6 sept. 2010

Le Journal De France Culture

Je ne sais pas pour vous mais en ce qui me concerne, il est rare que dans une journée je n'écoute pas au moins une fois un journal sur l'une des fréquences de Radio France. Par le passé, il m'arrivait d'acheter un quotidien illisible en un seul jour (Libération, Le monde...). Et puis l'information à chaud encombre sérieusement mes neurones qui ont une digestion lente et dissèquent mal des données partielles et ponctuelles. Je me suis orienté peu à peu vers des hebdomadaires et des mensuels :  CQFD, Le Monde Diplomatique, Courrier International, Le monde Libertaire, Bakchich ou d'autres publications plus aléatoires comme Fakir ou La Décroissance.
Tous ces journaux me permettent de recouper les informations qui retiennent mon attention. On pourra relever dans cette liste non-exhaustive une prédominance de la presse dite gauchiste mais puisqu'il parait que la lutte des classes est un concept dépassé (« La lutte des classes est une idée essentielle pour les manuels d’histoire. Elle n’est plus d’aucune utilité pour comprendre notre société. » Christine Lagarde), je dénie à quiconque le droit de porter un jugement arbitraire et inapproprié sur ce qu'est une presse "gauchiste" aujourd'hui.
France Culture et dans une moindre mesure France Inter proposent en complément des émissions de fond comme Les retours du dimanche, Là-bas si j'y suis, Les enjeux internationaux, La fabrique de l'Histoire, Rendez-vous avec X... Si on a encore un peu de temps à consacrer à la compréhension des enjeux politico-économiques, il est possible d'aller faire un saut sur les sites Article XI, Rue 89, Médiapart, l'Autre Net ...

Bien sûr, à moins de travailler dans les sphères politiques ou syndicales, toute cette masse d'informations demande un effort constant pour être appréhendée par le pékin moyen (que je suis). C'est pourquoi j'ai voulu isoler un journal-radio, un jour de septembre 2010 et me le passer en boucle pour le digérer, le ruminer et le garder en mémoire comme un repère temporel, une balise qui indiquerait l'immensité de l'océan alentour. Pas vraiment une bouée mais un indice sur le chemin, un caillou ramassé et mis au fond de la poche qui aide à se concentrer sur une idée quand on le serre. Je l'ai choisi parce que occupé à faire autre chose quand ce bulletin a été diffusé, j'ai soudain perçu cette petite voie intérieure qui m'a fait tendre l'oreille et m'a poussé à écouter plutôt qu'entendre...
Écouter F.Hollande avec sa voix de fausset et sa tirade hypocrite, écouter les répétitions de mot comme "intenable", écouter comment justice & politique se conjuguent, écouter "l'étrange coïncidence" entre un système économique et des émeutes de la faim, écouter enfin Bernard Stiegler formuler ce que je devinais déjà...

Journal de 12h30 de France Culture du 03/09/2010
Affaire(s) E.Woerth : La position "intenable" du ministre, interviews F.Hollande (PS), F.Chérèque (CFDT)/ La Cour des comptes épingle l'ancien président de la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité (HALDE), Louis Schweitzer / Polémique autour de la relaxe d'un des braqueurs du Casino d'Uriage / L'augmentation du prix des denrées alimentaires sur les marchés mondiaux : Nouvelles émeutes de la faim ?
Invité du journal : le philosophe Bernard STIEGLER



1 commentaire:

  1. Le lien sur Stiegler ne fonctionne pas ... sinon "joli" ton caillou !

    RépondreSupprimer