13 févr. 2012

ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND [2004]

Souviens-toi de m'oublier...

Je suis pas un concept Joel, je suis juste une fille paumée qui cherche sa propre paix intérieure. Je suis pas parfaite !
Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Clementine à Joel.



Soundtrack:
Beck - Everybody's gotta learn sometimes
Original : The Korgis - Everybody's gotta learn sometimes

Change your heart
Look around you
Change your heart
It will astound you
I need your lovin'
Like the sunshine
Everybody's gotta learn sometime...
Change your heart
Look around you
Change your heart
Will astound you
I need your lovin'
Like the sunshine
Everybody's gotta learn sometime...
I need your lovin'
Like the sunshine
Everybody's gotta learn sometime


On attache beaucoup d’importance au sable, alors qu’en fait ce ne sont que des touts petits cailloux minuscules...
 Je ne suis pas allé bosser ce matin. J’ai pris un train pour Montauk. Je ne sais pas pourquoi.
Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Joel.

Le titre du film est tiré du poème Eloisa to Abelard d'Alexander Pope, cité dans le film :

How happy is the blameless Vestal's lot!
The world forgetting, by the world forgot;
Eternal sunshine of the spotless mind!
Each pray'r accepted, and each wish resign'd.
*
Que le sort d'une Vierge excite mon envie !
Vertueuse, elle mène une tranquille vie;
Ses vœux sont exaucés, ses désirs satisfaits,
Chaque jour est marqué par de nouveaux bienfaits :
Son cœur pur et content jouit d'un heureux calme,
Et voit déjà des Cieux la couronne & la palme.

Épitre d'Héloïse à Abélard - Traduite de M. Pope & Mise en Vers par M. Feutry [Seconde édition] 




Eternal sunshine Of The Spotless Mind by maria sol ramos on Grooveshark


"On ne voulait surtout pas que le côté science fiction ou puzzle prenne le dessus sur le côté humain. En tournant chaque scène, je faisais très attention à ce qu'on ait le sentiment de voir un élément vécu plutôt qu'un élément de l'histoire […]. Quand le spectateur regarde le film, il faut qu'il ressente que chaque scène est gratuite, est un moment de vie."
Michel Gondry - Les Inrockuptibles, 6 octobre 2004.
Réalisation : Michel Gondry
Scénario : Charlie Kaufman et Michel Gondry.
Idée originale : Charlie Kaufman, Michel Gondry et Pierre Bismuth

Jim Carrey : Joel Barish
Kate Winslet : Clementine Kruczynski
Elijah Wood : Patrick
Kirsten Dunst : Mary Svevo
Tom Wilkinson : Dr Howard Mierzwiak
Pourquoi je tombe amoureux de toutes les femmes qui me prêtent un tout petit peu d’attention ?
Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Joel.

DL
Xvid - 700 Mo - Fr [DDL]
dvdrip - vostfr - 658.5 Mo - Fichier torrent

Sources
Wikipedia
Film de culte
cinekritik
Le blog du cinema
eternal-sunshine-clementine-kruczynski

C’est pas écrit sur ma figure, et pourtant j’suis une sale peste pleine de rancune.
Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Clementine à Joel


Vous qui dans les langueurs d’un esprit monastique
Ignorez de l’amour, l’empire tyrannique
Que vos cœurs sont heureux puisqu’ils sont insensibles.
Tous vos jours sereins, toutes vos nuits paisibles.
Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Mary.


Peut-être aimerez-vous...

JE VAIS BIEN, NE T'EN FAIS PAS - Un Film De Philippe Lioret (2006)

DEAD MAN de Jim Jarmush (1995) : Mon Nom Est Personne...

SLAM (1997) : From Genesis To Revelation* !

THE LAST PICTURE SHOW - La Dernière Séance (1971)

LE PLEIN DE SUPER - Alain Cavalier (1976)

THE MAN FROM EARTH (2007)

LES SENTIMENTS - Un Film De Noémie LVOVSKY (2002)

VENGO - Un film de Tony Gatlif (2000)

JOUEUSE de Caroline Bottaro

WESTERN de MANUEL POIRIER (1997)

TOURNEE de Mathieu AMALRIC

MAMMUTH de Gustave KERVEN & Benoît DELÉPINE

NAKED - Mike Leigh (1993)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire