1 déc. 2010

STÉPHANE HESSEL : Indignez-Vous !

« Je souligne toujours l’écart entre légalité et légitimité. Je considère la légitimité des valeurs plus importante que la légalité d’un État. Nous avons le devoir de mettre en cause, en tant que citoyens, la légalité d’un gouvernement. Nous devons être respectueux de la démocratie, mais quand quelque chose nous apparaît non légitime, même si c’est légal, il nous appartient de protester, de nous indigner et de désobéir ». Voici, entre autres, une réflexion de Stéphane Hessel que je ne suis plus sensé vous présenter si vous êtes un lecteur fidèle de ce blog ! J'ai déjà parlé du Monsieur dans un précédent post sur le film Walter, retour en résistance.
Pour faire très très court, disons qu'en 1945, il fit partie du Conseil national de la Résistance (CNR) à qui on doit rien moins que :
    * la Déclaration universelle des droits de l’homme ;
    * la sécu ;
    * le régime de retraite par répartition ;
    * des règles strictes visant à « l’éviction des grandes féodalités économiques et financières » ;
    * les lois sur l’indépendance de la presse « à l’égard de l’État, des puissances d’argent et des influences étrangères »…
Aujourd'hui, on appréciera où nous en sommes !!! Alors Stéphane Hessel, qui n'a jamais trahi les idéaux pour lesquels il a risqué sa vie, continue d'alimenter ce qui constitue pour lui de nos jours la nécessité de résister à toutes les oppressions, à toutes les injustices : « C’est tout le socle des conquêtes sociales de la Résistance qui est aujourd’hui remis en cause. »
« Il est évident que pour être efficace aujourd’hui, il faut agir en réseau, profiter de tous les moyens modernes de communication. »
Et de citer des organisations non gouvernementales comme Attac, la Fédération internationale des Droits de l’homme (FIDH), Amnesty international… Auxquels auraient pu s’ajouter sans rougir les Réseaux éducation sans frontière (RESF), les Enfants de Don Quichotte, la Cimade

« Le motif de la résistance, c’est l’indignation » 
Ayant posé comme postulat que l'indifférence est la pire des attitudes, Stéphane Hessel persiste et signe avec son livre paru aux Éditions Indigène : Indignez-vous ! et disponible pour la modeste somme de 3 €. Subversive et obstinée, telle est la rage de vivre du nonagénaire qui nous illumine ! Plutôt que d'aller chercher le défunt Guy Môquet pour enseigner ce que peut être l'esprit de révolte aux collégiens, amis enseignants, laissons cette idée à little goulash et tournons nous vers un monsieur qui vit encore et joue les trublions avec son brûlot de 29 pages !

Dans leur émission le 5/7 Boulevard du 24 novembre, Philippe COLLIN et Xavier MAUDUIT avaient invité Stéphane Hessel, voici l'intégralité de l'entretien avec en prime l'Objet sonore du temps présent par Flora BERNARD.


" A ceux et celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection, créer c’est résister, résister c’est créer."
Stéphane HESSEL



Ces sujets peuvent aussi vous intéresser

Aucun commentaire:

Publier un commentaire